mardi 7 février 2017

Google Earth Enterprise maintenant en Open Source

C’est Avnish Bhatnagar, Senior Technical Solutions Engineer de Google Cloud qui vient de l’annoncer. Google Earth Enterprise (GEE), le serveur géospatial historique de Google, vient d’être versé dans la communauté Open Source.

Ce produit destiné aux entreprises permet aux développeurs de construire et d'héberger leurs propres cartes, données cartographiques et globes 3D, puis de les restituer via des requêtes et autres géo-services en lien avec les API Google Maps par exemple. Avec cette nouvelle version, GEE Fusion, GEE Server et GEE Portable Server (plus de 470 000 lignes de code) seront publiés sur GitHub sous la licence Apache en mars prochain.

Initialement lancé en 2006, Google Earth Enterprise offrait aux clients la possibilité de construire et d'héberger des versions privées de Google Earth et de Google Maps. En mars 2015, Google avait annoncé la dépréciation du produit et la fin de sa commercialisation, ce qui avait laissé un grand vide pour de nombreuses entreprises dans le monde, aucun produit du marché n’ayant les mêmes types de capacités de traitement. Pour permettre à ses clients de se retourner, le géant de Mountain View avait  prévu une période de transition de deux ans, se terminant le 22 mars 2017. Au cours de cette période de maintenance, des mises à jour ont été régulièrement rendues publiques et un support technique a été fourni aux clients autorisés.

De nombreux clients de Google ont fait savoir qu’ils utilisaient encore beaucoup, et sur des missions critiques, cette technologie très appréciée et qu’ils ne souhaitaient pas s’en défaire, ni migrer vers des solutions technologiques moins efficaces. Les ingénieurs de la Division Géo de Google ont donc “open-sourcé” leur produit, permettant ainsi à la communauté des utilisateurs de GEE de continuer à l’améliorer et à le faire évoluer de manière pérenne.
Il est à noter que les implémentations de Google Earth Enterprise Client, Google Maps JavaScript® API V3 et Google Earth API ne seront pas open-sourcées. GEE Client reste disponible et sera mis à jour régulièrement. Cependant, étant donné que GEE Fusion et GEE Server sont open-sourcés, les implémentations d'images et autres quadtree dans ces produits, permettront aux développeurs tiers de créer des viewers capables de consommer des géodatabases provenant de GEE Server.

Bhatnagar remercie également les partenaires et clients de Google pour l'aide apportée dans la préparation de la migration des lignes de code de GEE sur GitHub. Cela a représenté beaucoup de travail et devrait assurer de nouveaux usages à ce produit déjà très adopté par le marché.

Les clients de GEE peuvent donc utiliser Google Cloud Platform (GCP) au lieu des serveurs habituels existants localement pour faire tourner leurs instances GEE. Pour de nombreux clients, GCP fournit une infrastructure évolutive et abordable (en mode service), qu’ils peuvent gérer en toute sécurité. GEE y sera parfaitement mis en valeur. D'autres clients de GEE peuvent également continuer à utiliser cette solution dans des environnements déconnectés. Cependant, les avantages à utiliser GCP même un tout petit peu, deviendront vite évidents (tels que le traitement de gros volumes d’images ou la gestion de beaucoup d’assets).


De plus, GCP est de plus en plus utilisé comme source de données géospatiales. Google Earth Engine a mis à disposition plus d’un petabyte de données raster facilement accessibles par tous sur Google Cloud Storage. En outre, Google utilise Cloud Storage pour fournir des données aux clients qui achètent Google Imagery (disponible aux USA uniquement) aujourd'hui. L'accès à des quantités massives de données géospatiales, sur la même plateforme que vos plateformes de calcul et de stockage, rend plus simple la création de bases de données et de portails Google Earth Enterprise. Cela augmente également la qualité du service, et la rend plus rapide que n’importe quelle autre plateforme du marché.

Google partagera progressivement une série de livres blancs et d'autres ressources techniques pour rendre aussi simple que possible l’usage de GEE open-sourcé, ainsi que sur Google Cloud Platform. Plus d'informations seront partagées en mars 2017 sur GitHub. Pour obtenir des informations générales sur le produit, consultez le Centre d’assistance Google Earth Enterprise. Consultez la formation de base et la formation avancée sur la façon d'utiliser Google Earth Enterprise ou en apprendre davantage sur les avantages de Google Cloud Platform.