vendredi 31 janvier 2014

Le chiffre "Géo Cloud" de la semaine !

Le chiffre "Géo Cloud" de la semaine est :


6 Go
C'est le volume moyen de données échangé par mois et par individu sur l'Internet en 2012...


Soit environ 1 DVD double couche. En 2030, ce volume sera près de 100 Go par mois et par individu (soit 11 DVD double couche). L'inflation est donc fulgurante et concerne de plus en plus de données géolocalisées (contenant une adresse, des coordonnées...).

C'est aussi cela le Géo Cloud !

dimanche 26 janvier 2014

La carte du Dimanche - Street Art géolocalisé

Une envie de liberté et de légère transgression dans une démarche artistique, pourquoi ne pas se mettre au Street Art ?

Lassés des musées, ou déjà tous visités ? Organisez-vous une petite balade dans les rues de Paris pour découvrir les œuvres méconnues, qui pourtant ne déméritent pas.

L’association Lartefact et la Maire de Paris ont collaboré pour la création d’une application mobile permettant de repérer et d’identifier les œuvres de rues sur Paris et la banlieue proche.

L’application mobile permet d’alimenter une carte interactive du site http://www.paris-streetart.com/ qui présente la localisation et une rapide description des œuvres. N’hésitez pas à parcourir le site, vous irez de découvertes en découvertes.


Un autre exemple de Street Art ou l'internaute peut lui même participer. J'ai trouvé une application très sympa à partir d'une carte des 10 meilleurs endroits où travailler en 2104 (à Paris) par www.mercialfred.com . Vous pouvez visiter le futur lieu d'implantation d'une de ces entreprises (BETC) dans lequel vous pouvez faire vos propres graphs en réalité augmentée. A faire absolument pour laisser votre trace digitale dans ce projet !

Aussi appelé le temple du Street Art...

Lancez l'application, naviguez dans les plans d'étages et ajoutez votre touche !

Merci à J pour le sujet et Sandy pour l'inspiration.

"Lu dans la presse"

Voici une petite sélection d'articles lus ça et là ces dernières semaines dans la presse IT et qui ont retenu notre attention...


Behind the cover story : Adam Fischer on Google's Map of the world
Un article de The 6th Floor sur la stratégie de Google dans la quête de cartographie mondiale...
Poaching memories from Google's wandering eye
Un article de The 6th Floor sur le côté artistique de Street View...
Chez Google, le téléphone fixe est devenu une simple option
Une interview de Ben Fried le DSI de Google dans Les Echos... 
Un article de Mashable sur le marché des Applications mobiles... 



samedi 25 janvier 2014

Le chiffre "Géo Cloud" de la semaine !

Le chiffre "Géo Cloud" de la semaine est :


1,08 milliard
C'est le nombre de touristes ayant voyagé à l'étranger en 2013. Il a progressé de 5%,
soit 52 millions d'individus en plus.


Beaucoup ont utilisé Internet pour planifier leur voyage, choisir un billet d'avion ou de train, un hôtel, un restaurant, un musée... Dans la plupart des cas, les professionnels du tourisme utilisent de la cartographie digitale pour aider leurs clients à bien préparer leurs vacances et leurs séjours. Google Maps est alors très souvent le webservice utilisé.

C'est aussi cela le Géo Cloud !

vendredi 24 janvier 2014

Google, Trimble, Astrium, Hexagon, Autodesk... vus par les lecteurs de Géospatial World

Cette semaine, le magazine Geospatial World a publié les résultats d'une enquête réalisée en 2013 auprès de ses lecteurs concernant 15 grands acteurs du monde de l'information géospatiale. A travers différentes dimensions (entreprise la plus innovante, entreprise la plus compétitive, entreprise la plus proche de ses clients, entreprise à la meilleure présence au niveau mondial...), cette enquête montre comment
sont perçus les principaux
acteurs du domaine sur le marché, par les utilisateurs, les communautés de développeurs, les intégrateurs (SSII), les producteurs de données...

Nous pouvons préciser tout de suite qu'une telle enquête manquait cruellement dans le paysage de la Géo et l'on peut donc saluer cette initiative. Il est à noter également que pour les 15 entreprises du panel, la moyenne d'âge est de 32 années d'existence. Seule Google a moins de 15 ans !

ENTREPRISEAnnée de création
Astrium1982
Autodesk1982
Bentley Systems1983
DigitalGlobe1992
Esri1969
FARO Technologies1981
Google1998
Hexagon1992
Infotech Enterprises1991
Nokia-HERE1985
PASCO1964
Rolta1989
Tom Tom1991
Topcon-Sokkia1932
Trimble1978

Et malgré cette relative jeunesse, Google est classée globalement en très bonne position voire en première position. Ceci n'est certes pas une surprise (Google Maps fêtera ses 10 ans cette année et a su se faire adopter par les internautes et Google Earth est la solution géomatique la plus déployée de toute l'histoire avec plus de 1,4 milliard de téléchargements), mais face aux "dinosaures" du domaine, il était permis de penser que ces vieilles structures s'en sortiraient bien mieux que la petite start-up devenue grande (certains ayant plus de 40 années d'existence !).


Que ce soit sur les sujets d'innovation, de "customer-friendly", de présence commerciale et de compétitivité, Google apparaît en premier. Il faut dire en effet que c'est le seul véritable acteur dans ces 15 entreprises à investir en R&D de façon significative et continue. L'innovation dans le géospatiale chez Google est permanente et omniprésente, avec des initiatives totalement uniques dans le domaine, comme Street View par exemple, devenue une référence planétaire.


La plupart des autres acteurs se reposant quasiment uniquement sur les environnements proposés par Microsoft, il leur est dans ces conditions très difficile de pouvoir innover, et dans les usages, et en matière technologique.


Enfin, il est regrettable que d'autres "dimensions" n'aient pas été prises en compte pour cette enquête. Il aurait été en effet souhaitable de l'enrichir de thématiques comme le nombre de collaborateurs et de développeurs dédiés à la géo, le chiffre d'affaire généré par an, le nombre de sociétés clientes, le nombre d'utilisateurs, le nombre de licences déployées ou encore les volumétries des bdd Géo proposées, le nombre de webservices disponibles, les performances des géofonctions, le temps de latence, le nombre de sites web équipés, l'ouverture technique... Gageons que l'étude s'enrichira dans les années à venir et que de nouveaux acteurs, dynamiques et modernes, puissent l'intégrer !

En attendant, vous pouvez retrouver l'intégralité des résultats de cette enquête sur le site de Geospatial World.

lundi 20 janvier 2014

Survolez Tokyo et d'autres villes grâce à de nouvelles images 3D

Nouvelle imagerie 3D de Tokyo, Japon
C'est Setsuto Murai (Strategic Partnerships Manager à Google Japon) qui a fait cette
annonce. N'avez-vous jamais rêvé de faire du parachutisme au-dessus de Tokyo sans
avoir à sauter d'un avion ? Avec la nouvelle imagerie 3D disponible sur Google Maps et
dans Google Earth, vous pouvez maintenant virtuellement glisser au-dessus de Tokyo, Chiba, Kanagawa, et Sendai.

Cette nouvelle expérience à vivre grâce aux vues réalistes et immersives de ces grandes villes peut se faire à partir de votre ordinateur ou sur un appareil mobile connecté. Vous pouvez maintenant accéder à cette nouvelle imagerie 3D par la fonctionnalité Earth View disponible dans Google Maps, Google Earth et Google Earth for mobile.
Auparavant, les gens du monde entier pouvaient explorer et visualiser ces villes préfectures à l'aide des traditionnelles images satellite et via de classiques photos aériennes sur Google Maps, dans Google Earth ainsi que sur Street View. Cette nouvelle imagerie ajoute donc une expérience numérique entièrement en 3D sur les principaux monuments de ces villes. On peut notamment survoler la Tour de Tokyo et la Tokyo Sky Tree, mais aussi des bâtiments environnants, des parcs et bien d'autres endroits remarquables...
La nouvelle imagerie 3D de la Tokyo Sky Tree

Il est donc maintenant possible de découvrir ou de re-découvrir Tokyo et ses alentours grâce à ces images uniques et inédites vues du ciel, pour notre plus grand plaisir !
La nouvelle imagerie 3D du Meiji Jingu Gaien Stadium à Tokyo

dimanche 19 janvier 2014

La carte du dimanche - Parce que les Pirates ne sont pas tous aussi sympathiques que Jack Sparrow…


Le Bureau Maritime International (BMI) publie annuellement un rapport sur les actes de pirateries recensés sur les mers du Globe. Depuis 2013 le BMI présente même une carte Live de la piraterie moderne.


Ce sujet est de nouveau au devant de l’actualité depuis quelques semaines suite à un projet de loi pour autoriser la présence de vigiles armés à bord des navires français.

Même si je suis assez fan de Jack Sparrow, il est peu probable que cette piraterie soit celle des livres pour enfants ou des films à grand spectacle.  Elle est plus surement le reflet d’une pauvreté qui s’accentue dans certaines parties du Globe ou de réseaux organisés attirés par les échanges toujours croissants de marchandises.
Voici une carte de l'expansion de la piraterie somalienne ces de 2005 à 2010.


Positivons toutefois sur le fait que ce type de carte est un moyen supplémentaire de communication et un bel exemple de carte utile.

A quand le déploiement de corsaires (http://fr.wikipedia.org/wiki/Corsaires) pour lutter contre la piraterie (http://fr.wikipedia.org/wiki/Piraterie) ?

Merci à J pour ce sujet ;-)