dimanche 31 mars 2013

La carte du dimanche

Exceptionnellement la carte de ce dimanche ne sera pas une carte ou une application cartographie mais une vidéo très fortement inspirée par la cartographie. Il s'agit de la vidéo Motorville du réalisateur de courts métrages Patrick Jean qui a fait le tour des blogs et des réseaux sociaux la semaine dernière.

Celle-ci raconte en quelques minutes, de manière légèrement métaphorique, la dépendance de l'économie Américaine (et mondiale) pour le pétrole et les conséquences que cela peut avoir sur nos relations avec les régions qui détiennent ces ressources mais aussi sur l'environnement. Comme pour sa célèbre vidéo Pixels, des idées vraiment géniales en terme de créativité comme par exemple le détournement du fond de carte et du Street View de Google qu'apprécieront particulièrement les map designers.




Une campagne marketing avec Google Street View

Ce qui continue de me surprendre avec les vues immersives Google Street View c'est la variété des usages qui peuvent en découler. On connait bien l'utilisation quotidienne du grand public qui permet de découvrir ou de vérifier la configuration d'un lieu en s'immergeant virtuellement dans ce dernier. On imagine aussi les nombreuses utilisations que peuvent en faire tous les professionnels ayant des interactions avec le territoire et qui ont besoin de visualiser des lieux avant de s'y rendre (sécurité civile, opérateur de réseaux, centre d'appel d'un assureur, gestionnaires de voirie, aménageurs-urbanistes, agence immobilière,...). Ce qui est plus original c'est d'utiliser ce formidable outil de Google pour réaliser une campagne marketing, qui plus est avec des œufs en chocolat, en ce dimanche de Pâques, je ne pouvait pas passer à coté !


En effet, au début de la semaine dernière, Tesco, le géant britannique de la grande distribution a décidé d'organiser une chasse aux œufs géante pour ses clients. Cependant, au lieu d'aller les cacher un peu partout sur le territoire anglais, ces derniers sont mis en ligne sur le web grâce à une application (#FindTheEggs) basée sur Google Street View. A l'aide de cette application, les visiteurs peuvent se géolocaliser et commencer à chercher les œufs. Pour cela, il leur faut tout de même activer un radar à oeufs (Eggdar) en faisant un "like" sur la page Facebook de Tesco (et oui tout ce mérite!). Une fois qu'ils ont parcouru leur quartier et trouvé 3 œufs, il gagne le droit de se rendre dans une enseigne de la marque pour récupérer leur lot en chocolat (cette fois-ci pour de vrai).



Assez ludique l'application permet même de cacher des œufs pour chalenger ses amis. Si l'utilisateur a beaucoup de chance (et si il réside au Royaume-Uni), il peut même tomber sur un des 3 œufs en or pour gagner une tablette Samsung (plus de rapport avec Pâques). Bref, une formidable idée pour faire le buzz et ça a très bien marché puisque l'application a été fermée jeudi dernier (avec 3 jours d'avance) après avoir distribué 200 000 oeufs !


Bon week-end de Pâques ...

vendredi 29 mars 2013

En bref cette semaine...

Comme chaque semaine, vous trouverez ci-dessous une liste évidement subjective et incomplète des news du monde de la cartographie et du geospatial:


Google annonce la première version (en beta et en anglais pour le moment) de Google Maps Engine Lite. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une version allégée de sa solution d'entreprise du même nom qui permet à tous les utilisateurs, gratuitement, de créer des cartes via son navigateur puis de les partager via, notamment, vos réseaux sociaux. Les entités peuvent être saisies interactivement dans la cartes ou importées à partir de fichiers CSV ou XLSX locaux (ou issus de votre Google Drive).


Je reviendrais en détails dans un prochain article sur cette nouvelle plateforme de cartographie grand public de Google.

La division Spotfire de l'éditeur américain Tibco vient de racheter l'éditeur français Maporama. Plus de détails dans cet article.

Autodesk annonce la disponibilité en version française de DWG TrueView 2014 qui permet de disposer d'une visionneuse gratuite pour fichiers AutoCAD DWG. Pour en savoir plus, je vous recommande cet article du blog Geospatial Made in France.

Cette semaine le site de la Nasa dévoile les premières scenes Landsat LDCM (Landsat Data Continuity Mission). Les spécialiste en traitement d'images apprécieront les capteurs TIRS et OLI qui complète les bandes du visible.



Esri annonce la disponibilité (en version beta) de 3 nouveaux SDK ArcGIS Runtime qui seront finalisés pour la version 10.2 d'ArcGIs en juin prochain. Toujours basés sur le même principe que les autres SDK Runtime, ils permettront le développement d'applications natives, exploitant les services d'ArcGIS Server et d'ArcGIS Online. Ces 3 nouveaux SDK offrent la capacité de développer des applications pour MacOS, pour Windows Store (Windows 8 et RT) et avec le language de développement Qt.

Autorisé par son maire, Google a roulé les rues de Namie, commune se trouvant dans la zone  de Fukushima théoriquement inaccessible depuis la catastrophe nucléaire. Depuis quelques jours vous pouvez donc visiter cette ville desserte à l'aide de Google Street View. Pas de commentaire à faire, les images parlent d'elles-mêmes et suffissent à rappeler que le désastre est loin d'être oublié pour les habitants de cette région, de ce pays et finalement pour nous tous. Vous trouverez plus d'informations sur cette page. Plus d'informations dans cet article et cette vidéo de Google.




Les développeurs de solutions SIG en Java seront heureux d'apprendre que la version 9.0 de GeoTools est sortie. Toutes les infos se trouvent ici.



Vous voulez expliquer ce que c'est qu'une projection cartographique et les enjeux de représentation qui en découlent, vous pouvez utiliser cette animation. Cette ankimation exploite le plugin geo.projection développé à l'aide du framework D3.js dont déjà venté le potentiel en terme de représentation vectorielle de données.
 
Geoconcept annonce la sortie d'une version 2.0 de sa solution Smartrouting Server, composant en mode serveur de calcul d’itinéraires, de génération de distanciers et d'optimisation de tournées. Plus d'informations sur la page de l'éditeur.

GIS is dead, long live to GIS! C'est le titre un peu provocateur d'une récente présentation de Javier de la Torre (co-fondateur de Vizzuality) lors de la conférence SIG Libre 2013 à Gérone au début du mois de mars. Volontairement exagérés, ses propos annoncent la mort des SIG, sur le manque d'innovation des standards de l'OGC ou encore sur le vieillissement des API's API de Web Mapping comme celle de Google. En fait l'objectif de sa présentation en surtout de mettre en avant les nouvelles manières d'appréhender la diffusion et la représentation de l'information spatiale en faisant la part belle aux plateformes de Cloud ou aux technologies de DataViz telles que Starmen, TillMill, Mapbox, CartoDB (son bébé), Axismaps, D3, Azavea... Bref, il y a prendre et laisser comme on dit mais je vous recommande tout de même d'y jeter un petit coup d'oeil.


Esri annonce, à l'occasion de son Developer Summit qui s'est déroulé cette semaine, une solution SIG permettant une connexion à Hadoop, le framework Open Source d'Apache permettant de mettre en place des systèmes de stockage et de traitement distribuées pour les Big Data. La solution d'Esri est disponible en Open Source via GitHub. Le blog arcOrama raconte tout ça en détails.




Et pour finir en sourire, comme chaque semaine, une scène insolide de la vie quotidienne capturée par Google Street View (au Roumanie):


 
Agrandir le plan


Bon Week-End...

dimanche 24 mars 2013

La carte du dimanche

La carte que j'ai choisie cette semaine ne nous rajeunie pas. En effet, il s'agit de l'application Omnes Viae, une cartographie des itinéraires Romains qui vous permet, non seulement de découvrir les grands axes de l'empire, mais également de calculer des itinéraires comme si votre char était équipé d'un GPS.



Omnes Viae est basé sur d'anciennes cartes Romaines (dénommées "Tabula Peutingeriana") et reconstitue un réseau routier contenant les principaux axes et cités. Basée sur l'API Google Maps, cette carte exploite des données issues de la base de données collectées par le site collaboratif vici.org qui vous permet de déclarer des monuments et des vestiges que vous connaissez. Ce site permet à tout à chacun de découvrir les sites qui se trouvent près de chez vous.


Il ne vous reste plus qu'à vérifier si tous les chemins mènent à Rome.

vendredi 22 mars 2013

En bref cette semaine...

Comme chaque semaine, vous trouverez ci-dessous une liste évidement subjective et incomplète des news du monde de la cartographie et du geospatial:


A l'occasion des journées du Geo-Cloud, Web Geo Services annonce une nouvelle version de sa plateforme de partage de cartes en ligne: WGS Portal. Celle-ci intègre différentes évolutions concernant l'interface utilisateur (page d'accueil, gestion et affichage des tags, affichage des cartes PDF, ...), une ergonomie repensée du viewer de carte sur les smartphones et tablettes. On notera également la prise en charge des services web Google Maps Engine et ArcGIS Server 10.1. Pour plus d'infos, le blog dédié à WGS Portal présente régulièrement les évolutions de la plateforme et un portail de démo est accessible ici.





L'OSGeo annonce la sortie de GeoServer 2.3.0. Il s'agit d'une version assez mineure améliorant  principalement les fonctionnalités existante autour de GeoWebCache, du support des normes OGC (sur le WMS et WPS) et INSPIRE (sur le WFS). La liste complète des évolutions se trouve ici. On notera également la disponibilité de cet ouvrage didactique destiner à ceux qui souhaitent démarrer avec la célèbre technologie de serveur SIG Open-Source.




L'écosystème autour du framework Leaflet continue de s'étoffer avec la mise en ligne d'un nouveau plugin permettant de réaliser des rendus thématiques (cercles proportionnels, dégradés de couleurs, ...). Développé par HumanGeo, ce plugin dénommé Leaflet-DVF (Data Visualization Framework) est accessible en Open Source via Github.



Créer et partager des notes sur une carte, c'est ce que propose simplement mais efficacement l'application Findery. A découvrir.



Dans le même état d'esprit on peut noter l'exemple d'Instahood, une application basées sur Google Maps qui permet de suivre géographiquement les photos postées sur Instagram.


Un nouveau site internet met à disposition l’ensemble du contenu de la revue publiée par le Laboratoire de biologie végétale du professeur Paul Ozenda dans les années 1960-80.



Et pour finir en sourire, comme chaque semaine, une scène insolide de la vie quotidienne capturée par Google Street View (au Brésil):


 
Agrandir le plan


Bon Week-End...

lundi 18 mars 2013

Un plan de ville en quelques secondes avec MapOSMatic

Malgré la présence de Google Maps, Nokia Here ou autre Apple Plan sur vos Smartphones et Tablettes, il existe encore des cas où l'usage de ces applications sur le terrain est impossible (équipement trop coûteux, absence de connexion internet, climat extrême, besoin d'avoir les mains libres, …). Dès lors, la bonne vieille carte papier ou même le document PDF "off-line" peut être d'un précieux secours. C'est dans de tel contexte que vous apprécierez peut être l'application en ligne MapOSMatic. Cette application web permet de générer gratuitement un plan de ville (ou de n'importe quelle zone géographique) accompagné d'un index des voies à partir des données openStreetMap.


En quelques étapes très rapides, vous choisissez la zone géographique à cartographier puis la mise en page. La carte est générée automatiquement en ligne et peut ensuite se télécharger dans différents formats (PDF, CSV, PNG, SVG).


On doit cette initiative de Gilles Lamiral, un contributeur d'OpenStreetMap et expert en Logiciel Libre dans la région de Rennes. À partir de son idée, un groupe de hackers fous s'est réuni durant une Hackfest d'une semaine en août 2009 et a transformé l'idée de Gilles en réalité. D'un point de vue technique, MapOSMatic est un logiciel libre (disponible sous licence AGPLv3) s'appuyant sur un serveur PostgreSQL (+PostGIS) hébergeant l'intégralité des données OpenStreetMap sur le monde entier. Le rendu de la carte est assuré par le Toolkit Open Source Mapnik. Le service web est développé à l'aide du framework Python Django.


dimanche 17 mars 2013

La carte du dimanche

New York avait sa cartographie des start-up avec Made in New York Digital Map (développée par la ville de New-York). Désormais c'est Paris (et quelques autres grandes villes françaises) qui ont leur start-up à la carte. La Paris Tech List, mise en ligne il a quelques mois à peine (non pas par la Ville de Paris) mais par Gwendall Esnault, un jeune français de 28 ans qui revenait justement de New-York.


La carte est disponible en français et anglais, elle répertorie à ce jour et selon le bon vouloir de son créateur plus de 200 start-up en activité sur Paris et sa région.


L'application présente les start-up (qui pour certaines d’entre elles recrutent et le font savoir), mais pas seulement. On y retrouve en effet d'autres types d'entreprises: des incubateurs, des investisseurs, et des espaces de co-travail. L’idée est très intéressante et prouve le dynamisme de la France au moment où la Ville de Paris, la Région Ile-de-France et le gouvernement cogitent sur des projets tels que la  "Silicon Valley à-la-française" dont la presse s'est fait l'écho ces dernières semaines.

D'un point de vue technique, cette application JavaScript utilise le framework JQuery pour la récupération des informations sur les entreprises. Pour la partie cartographique, l'application est basée sur la librairie JavaScript Leaflet et consomme un fond de carte Mapbox.

vendredi 15 mars 2013

En bref cette semaine...

Comme chaque semaine, vous trouverez ci-dessous une liste évidement subjective et incomplète des news du monde de la cartographie et du geospatial. Vous noterez qu'elle est assez light cette semaine pour cause de congés :-)

L’ouverture des données publiques devient une obligation pour les collectivités locales. Elles  auront, en effet, l’obligation d’ouvrir leurs données publiques, ainsi que le prévoit l’article 111 du projet de loi de décentralisation transmis au Conseil d’Etat, c'est ce que révèle cet article de La Gazette des Communes.


Open Data toujours, depuis le 26 février, les données publiques de la Communauté d'Agglomération de Pau (14 communes) sont disponibles sur le site http://opendata.agglo-pau.com. Un catalogue qui démarre avec des thèmes assez classiques comme les transports en clmmaunes, les pistes cyclables, le stationnement, les points d'apport volontaire, ...





Pour ceux qui veulent en savoir plus, en cette période d'élection au Vatican, Artique nous propose une série de cartes intitulées "Papes et Cardinaux"




Esri France annonce que l'utilisation native et gratuite des fonds de cartes Microsoft Bing Maps dans ArcGIS va s'interrompre progressivement entre le 18 Mars et le 13 Décembre 2013 (selon les produits et les versions dont vous disposez). ArcGIS continuera cependant d'être compatible avec Bing Maps mais au préalable, votre organisation devra obtenir une clé auprès de Microsoft puis l'enregistrer dans les produits ArcGIS.



Un article passionnant retraçant l'histoire des vues immersives de Google. Si vous vous intéressez à Google Street View notamment du point de vue des technologies de collecte utilisée par la firme américaine pour se téléporter au 4 coins du monde, alors ne manquez pas cet article de TechCrunch.





Et pour finir en sourire, comme chaque semaine, une scène insolide de la vie quotidienne capturée par Google Street View (à Brighton en Angleterre):


 
Agrandir le plan


Bon Week-End...

dimanche 10 mars 2013

La carte du dimanche

Ceux qui me connaissent savent que ma passion pour la cartographie ne me laisse qu'assez peu de temps pour d'autres passions. Cependant, parmi mes autres centres d'intérêt, il y a la chanson française et franchement je ne pensais pas un jour l'évoquer dans ce blog. Pourtant, au hasard d'une recherche sur le web j'ai découvert le site "Paris en chansons" qui référence plus de 200 chansons exprimant leur amour (ou parfois leur désamour) à Paris. Des artistes qui chantent des rues, des quartiers, des gares, des ponts de la capitale… c'est donc une information géolocalisable que les auteurs du site vous proposent d'accéder via une cartographie interactive. L'utilisateur peut choisir l'arrondissement, la décennie et les lettres de l'interprète qu'il recherche. Un partenariat avec le site de musique en ligne Deezer permet, un fois la chanson identifiée, de l'écouter.




Techniquement, il s'agit d'une application développée à l'aide de l'API Google Maps exploitant un ensemble de tuiles personnalisées pour se substituer aux fonds de carte par défaut de Google.

vendredi 8 mars 2013

En bref cette semaine...

Comme chaque semaine, vous trouverez ci-dessous une liste évidement subjective et incomplète des news du monde de la cartographie et du geospatial:

Google annonce une nouvelle version 1.1 pour Google Maps for iPhone. Parmi les nouveautés la possibilité de cliquer certains POI (restaurants, bars, café, stations service, ...) et la possibilité d'intégrer les contacts de son compte Google dans ses recherches.



Google annonce une extension importante de sa couverture Street View sur l'Europe. Pour la première fois, les utilisateurs peuvent accéder à des images Street View sur la Bulgarie. On notera également l'ajout de panoramas sur plus de 200 nouvelles villes et plusieurs milliers de kilomètres d'imagerie actualisée sur le Royaume-Uni.

Apple continue également à compléter ses contenus en ajoutant des villes en 3D dans son application Apple Plans. Ces dernières semaines ce sont les villes de Linkoping (Suède), Vancouver (Canada) et Tulsa (Oklahoma - USA) qui ont été ajoutées. Pour l'instant sur la France, seule la ville de Lyon est disponible en 3D. La liste complète des villes actuellement convertes en 3D se trouve ici.



Les 4 et 5 avril à Bordeaux auront lieux les 7èmes Rencontres des dynamiques régionales en Information Géographique. Un grand témoin, trois conférences et trois ateliers autour de la problématique de la "coproduction de données pour la mise en oeuvre et l'évaluation des politiques publiques". Organisée cette année par la PIGMA (Plateforme d'Information Géographiques Mutualisée en Aquitaine), vous trouverez tous les détails du programme sur leur site.

Pour les développeurs ArcGIS, du 25 au 28 mars se déroulera le Developer Summit Esri à Palm Springs. Au programme, notamment, la découverte d'ArcGIS 10.2, les évolutions des SDKs ArcGIS Runtime et les dernière nouveautés d'ArcGIS Online.

La géographie déserte les amphis et les salles de classe pour les bistrots, et tout ça pour faire de la géographie autrement ! Un éclairage cette semaine sur Les Cafés Géographiques qui continuent à dépoussiérer la géographie et annoncent une série de dates un peu partout au mois de mars. Personnellement, je suis régulièrement leurs comptes-rendus et je trouve la formule et les sujets traités toujours aussi intéressants.






Et pour finir en sourire, comme chaque semaine, une scène insolide de la vie quotidienne capturée par Google Street View (en Norvège):


 
Agrandir le plan


Bon Week-End...