vendredi 14 juin 2013

Des cartes pour l'entreprise avec Google Maps Engine


La semaine dernière Google annonçait la sortie officielle d'un des plus important composant de son écosystème Google Maps/Google Earth avec la disponibilité de l'API Google Maps Engine V1. Pour tous ceux qui suive les technologies et les acteurs du Web Mapping et du Geo-Cloud, cette avancée de Google ne passe pas inaperçue.   Pour faire simple, Google Maps Engine est l'infrastrucure dans le Cloud qui permet aux entreprises de publier leurs propres cartes sous la forme de services web et de consommer ces cartes soit via des applications standards (comme Google Earth ou Google Coordinates) soit via des applications personnalisées (développées à l'aide de l'API Google Maps ou directement de l'API Rest de Google Maps Engine). L'infrastructure Google Maps Engine, qui est en place de manière opérationnelle depuis maintenant 2 ans, est commercialisée depuis l'an dernier.

Au delà d'une interface d'administration améliorée pour le chargement de ses données et le paramétrage de ses cartes, ce qui et nouveau aujourd'hui c'est la disponibilité officielle d'une API Rest permettant aux développeurs de créer des applications web cartographiques pouvant afficher, interroger et mettre à jour les données géospatiales de l'entreprise. Totalement intégré et complémentaire de l'API Google Maps (Mapping, Geocoding, Routing, Tracking,…), Google Maps Engine est également intégrable avec les autres composants "Enterprise" comme Google Apps for Business (GMail, Google Doc, Google Spreadsheet, ...).

Je vous propose dans cet article une présentation de ce qu'est Google Maps Engine.


Un serveur de données cartographiques sur le Cloud



Google Maps Engine permet de charger des données vecteur (kml, shp, csv, tab) ou raster (jpeg, jpeg2000, GeoTIFF, TIFF, MrSID, …) sur la plateforme de Cloud de Google. Elles sont ensuite publiées sous la forme de services web sur lesquels l'administrateur définit les droits d'accès en lecture et en mise à jour. Cette gestion des droits s'appuie sur les comptes et les groupes de abonnement Google enterprise et utilise le protocole OAuth 2.0 pour l'authentification.

Une fois les sources de données publiées, les services web correspondants sont accessibles via une API REST/JSON qui permet une exploitation en ligne de ces données (spatiales et attributaires) dans des applications bureautiques, web ou mobile personnalisées.

Interface d'administration des sources de données sur la plateforme Google Maps Engine

Interface de gestion d'une source de données raster

Interface de gestion de données vectorielles

Créer ses cartes en ligne

Google Maps Engine permet de publier ses données mais aussi des représentations cartographiques sur ces données. Pour cela, deux notions: "layers" et "maps" complètent donc la notion de "Data Sources".

Les "layers" permettent de représenter les "Data Sources" avec une certaine symbologie (icônes, aplat de couleurs, symboles linéaires,…), des plages d'échelle d'affichage et des fiches attributaires personnalisées. 

Configuration d'une "Layer" dans Google Maps Engine
Ces "Layers" peuvent ensuite être combinées pour constituer des "Maps". Celles-ci pourront être affichées dans les applications standards comme Google Maps ou Google Earth.

Combinaison de plusieurs "Layers" pour définir une "Maps"

Sur la plateforme Google Maps Engine, l'administrateur dispose d'une interface en ligne pour créer et définir les propriétés des "Layers" et composer ses cartes. Une fois créées, les "Layers" et les "Maps" peuvent être partagées avec différents groupes ou utilisateurs de l'entreprise ou même être rendues publiques (accessible à tous).



Les "Maps" et les "Layers" peuvent être affichées en 2D dans Google Maps ou en 3D dans Google Earth (Desktop ou le plugin).

Affichage d'une couche Google Maps Engine dans une application 2D
basée sur l'API Google Maps

Affichage d'une couche Google Maps Engine dans une application 3D
basée sur le plugin Google Earth

Interroger ses données

L'API de Google Maps Engine permet d'accéder aux données (géométries et attributs) des entités de vos cartes via des services web. On y retrouve des capacités de type "query" acceptant des filtrages sur les attributs ("select","orderby","where",…) mais aussi sur les géométries ("distance-of", intersect", …). Les développeurs peuvent donc réaliser des sélections de données intégrant des critères attributaires et/ou spatiaux.

Exemple d'application d'analyse des incidents sur un réseau de transport
basée sur Google Maps engine

Créer et mettre à jour ses données

L'API de Google Maps Engine offre plus que des fonctionnalités de consultation des données, elle propose également des capacités pour créer, supprimer et modifier en ligne vos données. L'API Rest propose des opérateurs de type "insert", "update", "delete" s'appliquant unitairement ou sur un ensemble d'entités. Vous pouvez donc développer assez facilement des applications ou des scripts qui alimenteront ou modifieront vos données via les services web de Google Maps Engine. 

Application de gestion de patrimoine et d'équipements techniques
basée sur Google Maps Engine


Conclusion

L'arrivée de Google Maps Engine (et de l'API associée) est une étape importante dans l'évolution des composants Google Enterprise car pour la première fois, les entreprises vont pouvoir aller au delà d'une cartographie relativement "statique" basée sur l'affichage de fichiers KML. En intégrant des cartes dynamiques, basées sur les données métiers de l'entreprise, les organisations vont désormais pouvoir exploiter plus simplement et plus directement la composante géographique de leurs données tout en restant cohérent avec les processus existant sur ces données. Même si cela n'est pas une obligation, l'utilisation de Google Maps Engine couplée aux contenus et services géospatiaux des API Google Maps, offre une multitude de possibilités fonctionnelles autour de la "géo" qui, ultime avantage, se déploieront en totalité sur la plateforme de Cloud de Google.

Chez Web Geo Services, nous travaillons depuis plusieurs mois avec Google Maps Engine et certains de nos clients l'utilisent déjà en production, le plus souvent à travers notre solution de cartographie sur le Cloud WGS Portal. D'autres références significatives sont annoncées par Google comme l'exemple de cette application de FedEx dont vous trouverez les détails  dans cet article du Blog Google Enterprise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire