vendredi 29 mars 2013

En bref cette semaine...

Comme chaque semaine, vous trouverez ci-dessous une liste évidement subjective et incomplète des news du monde de la cartographie et du geospatial:


Google annonce la première version (en beta et en anglais pour le moment) de Google Maps Engine Lite. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une version allégée de sa solution d'entreprise du même nom qui permet à tous les utilisateurs, gratuitement, de créer des cartes via son navigateur puis de les partager via, notamment, vos réseaux sociaux. Les entités peuvent être saisies interactivement dans la cartes ou importées à partir de fichiers CSV ou XLSX locaux (ou issus de votre Google Drive).


Je reviendrais en détails dans un prochain article sur cette nouvelle plateforme de cartographie grand public de Google.

La division Spotfire de l'éditeur américain Tibco vient de racheter l'éditeur français Maporama. Plus de détails dans cet article.

Autodesk annonce la disponibilité en version française de DWG TrueView 2014 qui permet de disposer d'une visionneuse gratuite pour fichiers AutoCAD DWG. Pour en savoir plus, je vous recommande cet article du blog Geospatial Made in France.

Cette semaine le site de la Nasa dévoile les premières scenes Landsat LDCM (Landsat Data Continuity Mission). Les spécialiste en traitement d'images apprécieront les capteurs TIRS et OLI qui complète les bandes du visible.



Esri annonce la disponibilité (en version beta) de 3 nouveaux SDK ArcGIS Runtime qui seront finalisés pour la version 10.2 d'ArcGIs en juin prochain. Toujours basés sur le même principe que les autres SDK Runtime, ils permettront le développement d'applications natives, exploitant les services d'ArcGIS Server et d'ArcGIS Online. Ces 3 nouveaux SDK offrent la capacité de développer des applications pour MacOS, pour Windows Store (Windows 8 et RT) et avec le language de développement Qt.

Autorisé par son maire, Google a roulé les rues de Namie, commune se trouvant dans la zone  de Fukushima théoriquement inaccessible depuis la catastrophe nucléaire. Depuis quelques jours vous pouvez donc visiter cette ville desserte à l'aide de Google Street View. Pas de commentaire à faire, les images parlent d'elles-mêmes et suffissent à rappeler que le désastre est loin d'être oublié pour les habitants de cette région, de ce pays et finalement pour nous tous. Vous trouverez plus d'informations sur cette page. Plus d'informations dans cet article et cette vidéo de Google.




Les développeurs de solutions SIG en Java seront heureux d'apprendre que la version 9.0 de GeoTools est sortie. Toutes les infos se trouvent ici.



Vous voulez expliquer ce que c'est qu'une projection cartographique et les enjeux de représentation qui en découlent, vous pouvez utiliser cette animation. Cette ankimation exploite le plugin geo.projection développé à l'aide du framework D3.js dont déjà venté le potentiel en terme de représentation vectorielle de données.
 
Geoconcept annonce la sortie d'une version 2.0 de sa solution Smartrouting Server, composant en mode serveur de calcul d’itinéraires, de génération de distanciers et d'optimisation de tournées. Plus d'informations sur la page de l'éditeur.

GIS is dead, long live to GIS! C'est le titre un peu provocateur d'une récente présentation de Javier de la Torre (co-fondateur de Vizzuality) lors de la conférence SIG Libre 2013 à Gérone au début du mois de mars. Volontairement exagérés, ses propos annoncent la mort des SIG, sur le manque d'innovation des standards de l'OGC ou encore sur le vieillissement des API's API de Web Mapping comme celle de Google. En fait l'objectif de sa présentation en surtout de mettre en avant les nouvelles manières d'appréhender la diffusion et la représentation de l'information spatiale en faisant la part belle aux plateformes de Cloud ou aux technologies de DataViz telles que Starmen, TillMill, Mapbox, CartoDB (son bébé), Axismaps, D3, Azavea... Bref, il y a prendre et laisser comme on dit mais je vous recommande tout de même d'y jeter un petit coup d'oeil.


Esri annonce, à l'occasion de son Developer Summit qui s'est déroulé cette semaine, une solution SIG permettant une connexion à Hadoop, le framework Open Source d'Apache permettant de mettre en place des systèmes de stockage et de traitement distribuées pour les Big Data. La solution d'Esri est disponible en Open Source via GitHub. Le blog arcOrama raconte tout ça en détails.




Et pour finir en sourire, comme chaque semaine, une scène insolide de la vie quotidienne capturée par Google Street View (au Roumanie):


 
Agrandir le plan


Bon Week-End...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire